En tant que locataire d’un bien immobilier, vous avez des droits et des devoirs. Ceux-ci ne sont pas toujours connus et voilà pourquoi le locataire a souvent des soucis sur sa relation avec le propriétaire. Disposer de toutes les informations relatives à la location d’un bien immobilier vous permet de mieux comprendre l’univers de l’immobilier.

Le domaine de l’immobilier

En parcourant les rubriques du site lemagdelimmobilier.com, le locataire d’un bien immobilier peut connaître ses droits et ses devoirs. Des experts du secteur y apportent des explications détaillées sur les différents termes immobiliers et juridiques (voir ici de nombreux conseils). Vous familiariser avec ces termes et les comprendre vous permettent de faciliter vos échanges avec votre bailleur. Sur ce portail, vous apprendrez aussi que des réglementations protègent les locataires. Vous saurez par exemple que l’augmentation des loyers est réglementée, vous saurez concrètement ce qu’est un logement décent, vous serez au courant que les préavis sont à respecter et vous pouvez trouver du soutien en cas de litige. Sachez que connaître vos droits vous donne la possibilité de vous défendre lorsque vous estimez être lésé. Cette plateforme vous fait également découvrir les différentes sortes d’aides auxquelles les locataires peuvent accéder.

À propos du loyer et du dépôt de garantie

Le montant du loyer et celui du dépôt de garantie doivent figurer dans le contrat de bail. Le loyer est la somme mensuelle hors charge que le locataire doit payer pour disposer du logement. Les provisions sur charges locatives sont à mentionner clairement, tout comme la clause d’indexation du loyer qui permet de réviser le montant du loyer en cours de contrat. L’augmentation est annuelle et elle est calculée suivant un indice de référence fixé par l’INSEE. À noter que sans cette clause d’indexation, le loyer ne peut être révisé à la hausse. Par ailleurs, il existe certaines zones dites tendues où le loyer ne peut dépasser certains plafonds. Ceci doit être pris en compte lors de la rédaction du bail. Selon la loi, le montant du dépôt de garantie pour les locations vides ne peut excéder 1 mois de loyer hors charges et 2 mois pour les locations meublées. Lors de la sortie du locataire et en cas d’état des lieux conforme, le dépôt de garantie doit être restitué sous 1 mois. Dans le cas contraire, il est à rendre sous 2 mois maximum avec déduction des frais de travaux pour remise en état.

D’autres points à vérifier dans le contrat de bail

Ce site vous met au courant des points à vérifier dans un contrat de bail. S’il n’y a pas eu d’accord entre le bailleur et le locataire, la durée du bail est de 10 mois, 1 an, 3 ans et 6 ans. La durée minimale de 10 mois est requise pour les personnes en mission temporaire ou en contrat d’apprentissage. Le contrat de 1 an minimum est pour une location meublée à titre de résidence principale, celui de 3 ans minimum est exigé pour une location nue de résidence principale souscrite auprès d’un bailleur particulier et celui de 6 ans minimum est réclamé pour un contrat de location nue de résidence principale avec un bailleur professionnel. Vous découvrirez également sur cette plateforme des détails sur les clauses obligatoires, les clauses prohibées et les documents qui sont impérativement à annexer au contrat.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.